Sarkoncordia : Carla et les enfants d’abord

Le capitaine de pédalage

Ca y est c’est fait, le président pas candidat est devenu le candidat plus président, ou peu s’en faut.

Bref, l’interview

« Oui chus candidat à l’élection présidentielle. » Depuis quand? « Il y a plusieurs semaines. » (ça en fait quelques unes depuis 2007) « La France, l’Europe et le monde (il parle du journal?) connaissent une crise sans précédent, une succession de crises, ne pas solliciter la confiance des Français serait un abandon de poste ». Bon sang mais c’est George Clooney dans En pleine tempête! Le capitaine du paquebot France, quand il est à terre, il pilote une Ferrari. Elle avait l’air des mauvais jours Laurence, dubitative, boudeuse, limite gauchiste: « Mais les Français regardent leurs préoccupations, on parlait du chômage qui a augmenté, du pouvoir d’achat qui stagne, que répondez-vous à ces préoccupations très concrètes ? » Mouiouioui, mais on réforme… « Mais pourquoi ne l’avez-vous pas fait avant ? » Sarko: « Mais on peut pas tout faire! On peut pas tout faire en cinq ans! » Enfin, m’dame Ferrari, vous pensez bien… Réponse en off de l’intéressé, les sondages sous les paupières: J’ai travaillé plus pour gagner plus, qu’est-ce tu crois? Et puis Sarko veut soudain faire des référendums. « Je veux que l’on protège les chômeurs en les indemnisant, mais surtout en leur donnant les moyens d’exercer un nouveau métier. Tout ceux qui ont la force de travailler auront un emploi, ceux qui n’en trouvent pas seront en formation professionnelle. » Ca c’est une idée. On recycle les 93 Lejaby dans la maroquinerie et on laisse sur le carreau les 500 de Florange. En tout 6000 emplois vont être supprimés en Europe par ArcelorMittal. Et puis ils va en falloir des profs pour tous ces élèves! Même avec les 60 000 dont parle Hollande, à pratiquement trois millions de chômeurs, ça fait des classes de 50 personnes. Y aura pas d’embauche pour tout le monde. Sur Hollande justement: c’est un méchant m’dame, il passe son temps à « dire du matin au soir du mal des autres« . Conclusion: le capitaine a besoin de tous les matelots, bâbord tribord, ni gauche ni droite Français comme dirait l’autre. « J’ai besoin de tous les Français qui aiment leur pays. » Ouh le chantage! Donc ceux qui ne seront pas sur le pont n’aiment pas leur pays. Il a fait mieux le capitaine Nicolas.

Mais l’image de ce 15 février c’était la grimace accusatrice quasi subliminale de Nathale Arthaud sur les écrans derrière Ferrari, en plein dialogue sur le chômage. Vous ne me croyez pas ? Allez voir, c’est à la 14ème minute: http://videos.tf1.fr/jt-20h/le-20-heures-du-15-fevrier-2012-6992797.html Un grand secret est révélé: Nonce Paolini est un trotskyste qui fait de l’entrisme à télé Bouygues.

On peut accuser Sarko de beaucoup de choses mais pas d’être bête. Reprendre le slogan de VGE en 1981, poser avec la mer grecque en fond d’affiche, évoquer en pseudo confidence son retrait de la vie politique en cas d’échec (bonjour Jospin), arriver au 20 heures avec Carla qui a le visage pâle terne, tout ça ressemble à une préparation de sortie de scène. Cache-t-il d’autres surprises dans sa botte de pirate? Difficile à croire à présent… Le prochain corsaire vaudra-t-il mieux? Pas sûr, mille millions de mille milliards de mille tonnerres d’euros!

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Actualité, Actualités, articles, Economie, Europe, Exclusif, France, Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s